Berne à la recherche d’un difficile compromis

Berne est parmi les cantons les plus chers en ce qui concerne le taux d’imposition des bénéfices. Avec 21,64%, il se retrouverait encore plus au fond des classements s’il ne faisait rien. Le gouvernement a donc proposé d’abaisser ce taux en deux étapes.

Le Grand Conseil bernois a approuvé (BernerZeitung) en novembre la première étape de la réforme cantonale, qui prévoit une baisse du taux d’imposition sur le bénéfice de 21,6% à 18.7%. Celle-ci doit entrer en vigueur en 2020. Le parlement a refusé de lier le projet tant à une baisse de l’imposition des personnes physiques qu’à une hausse de l’impôt sur les véhicules à moteur. Le canton a par ailleurs approuvé des mesures d’économies à raison de 18,5 millions de francs.

Les partis de gauche ont lancé le référendum, qui devait être déposé jusqu’au 18 juillet. Apparemment, la votation aura lieu.

Abonnez-vous à notre newsletter!