Zoug: une réforme neutre sur le plan financier

La mise en œuvre de la réforme fiscale devrait n’avoir aucun impact sur les finances du canton le plus riche de Suisse. Selon ses autorités, le manque à gagner fiscal et les recettes supplémentaires, y compris au niveau de la péréquation financière fédérale, devraient plus ou moins s’équilibrer.

Pour Heinz Tännler, le chef des finances, la réforme ne doit pas toucher les personnes physiques. Le canton vise un taux d’imposition des bénéfices de 12% environ. La patent box et les déductions pour dépenses de R-D seront utilisées avec l’allégement maximum.

Communiqué de presse du http://bit.ly/2uYaRkw